Pages

mercredi 21 septembre 2016

randonnée Mézenc et sources de la Loire

Je viens de passer une bonne petite semaine de rando entre la Haute-Loire et l'Ardèche, avec un temps chaud et ensoleillé pour commencer, puis plus mitigé, et carrément pluvieux pour le dernier jour.
à côté de notre gîte  

Nous étions logés dans un gîte au toit de chaume fait avec du genêt !

jolie toiture en lauze


 Je ne peux pas m'empêcher de photographier quelques fleurs en chemin, mais je ne connais généralement pas leur nom...

 Le Mont Gerbier de Jonc dans le brouillard ! Il pleuvait des cordes et en plus il faisait froid...

La source de la Loire, enfin l'officielle, puisqu'il y en a plusieurs. Le débit est vraiment très faible !

 Nous étions quand même loin de chez nous !

 Retour au Mont Gerbier de Jonc, sans la pluie cette fois.

 Le Mont Mezenc : en regardant attentivement on voit la croix au sommet, et nous allons y grimper !

Voilà, on y est !

mardi 6 septembre 2016

entraînement !

Il est toujours bon de faire des exercices en piqué libre. Je suis beaucoup inverstie dans la préparation des ateliers de modern quilt que nous allons animer durant la saison qui vient. J'ai déjà fait plusieurs ouvrages, mais je ne montrerai rien pour l'instant :  la primeur sera réservée aux adhérentes de la délégation !
Le modern quilt comporte beaucoup de piqué libre, et avant de "gâcher" un top, j'ai fait quelques essais :


J'ai utilisé des chutes de ce que j'avais à quilter en piqué libre. En plus ça pourra servir de "sous-pot" pour mes plantes !
Bon, sur une petite surface, pas de problème, mais quand j'ai attaqué le projet final (150 x 80 environ), j'ai transpiré .... J'y suis arrivée, mais ce n'est pas aussi bien que je l'aurais souhaité, je suis peut-être un peu difficile.
Du coup, cela faisait un certain temps que cela me trottait dans la tête, je me suis fait mon cadeau de Noël pour plusieurs années avec un peu d'avance. Je vous montrerai ça quand je l'aurai, à mon retour de vacances. Je peux déjà dire que ce n'est pas une long-arm, trop cher et trop encombrant, mais je pense que c'est un bon compromis. J'ai hâte et j'en rêve déjà !
Voilà, d'abord un peu de randonnée, de visites familiales, puis ce sera reparti !



mardi 30 août 2016

fin du petit bricolage

J'ai fini mes petits bricolages, malgré la chaleur. Mes deux petits meubles peuvent s'agencer de différentes façons. Sur le dessus, il y a un raccord dans 3 positions... Mon cerveau a sacrément fumé !

position 1 ouverte

position 2 : 1 côté ouvert + 1 côté fermé

position 3 tout fermé 
 Je me suis amusée à décorer toutes les faces, mais j'ai simplifié après avoir copieusement transpiré sur le dessus.
  
Voilà comment cela sera utilisé
Je pense que les étagères vont se remplir rapidement.
Les plantes ne seront rentrées que quand il fera froid. De toute façon, il faut que la résine sèche à coeur et c'est long.
En fait j'ai utilisé un reste de peinture murale pour peindre entièrement les 2 meubles, puis les décors ont été faits avec de la peinture acrylique, celle que j'utilise pour le mixed-media. Pour le dessus, j'ai fait un dessin à main levée au crayon, puis le coloriage et enfin dessin des contours au pinceau et peinture noire (c'est ce qui a été le plus difficile, l'acrylique sèche très vite sur le pinceau et il devait faire plus de 30° dehors...). C'est pour cette raison que j'ai simplifié les autres faces.
Les cercles du "dos" ont été faits avec une petite gelli plate ronde utilisée comme un tampon, puis j'ai utilisé un morceau de cantonnière scotché en rond pour faire les tours noirs, plus ou moins réguliers. J'ai trouvé que cela rendait bien. Les "fleurs" d'un des côtés sont faites avec un tampon maison en polystyrène : c'est l'intérieur d'une pelote de coton à crocheter qui a une forme dentelée.
J'ai couvert tout le meuble de 2 couches de résine brillante, en espérant que cela va tenir !

Et pendant que j'avais la peinture et la résine sous la main :
Avant

Après
Ayant appris la leçon avec la peinture noire au pinceau sur le dessus des meubles, j'ai utilisé un feutre indélébile pour les dessins !

samedi 20 août 2016

encore un peu de vacances, de bricolages divers

 D'abord un peu de piqué libre : je me suis inspirée du site de Karlee Porter.
Elle fait des graffitis en piqué libre extraordinaires. Ceci dit, elle a l'air de travailler sur une long-arm. J'ai donc fait un petit essai avec ma modeste machine...

J'ai fait comme elle... et utilisé des fils de différentes couleurs. Je m'attaquerai à quelque chose d'un peu plus grand une autre fois.

Entre temps, encore un peu de vacances, dans le Finistère chez une amie, cette fois. Super beau temps très chaud (si, si !), et baignade tous les jours dans une eau limpide.

Un peu de culture aussi : expo près du Leclerc de Pont l'Abbé
Des vaches et des taureaux grandeur nature et peints : effet saisissant !
Ensuite très belle expo Chagall à Landerneau  : environ 300 oeuvres, cela valait le détour ! Le tout était présenté dans un lieu magnifique.

En rentrant, j'ai eu une une grosse envie de bricolage. Donc après quelques petits calculs, je suis allée faire découper mes panneaux de medium.
En fin d'après-midi, voilà le résultat :
Deux petits meubles pour poser mes plantes devant la fenêtre quand l'hiver sera venu. J'ai commencé à les peindre, mais la déco que j'envisage prendra un peu de temps... wait and see ! J'y reviendrai.

dimanche 7 août 2016

toujours l'été !

Je viens encore de passer quelques jours en bord de mer... temps splendide : vélo, plage, mer !
  
coucher de soleil à Soulac
Depuis que je suis rentrée, je me suis remise au boulot pour terminer quelques petites choses commencées avant et pendant les vacances. 
Voilà ce que j'ai fait d'une partie découpée dans le tissu que j'avais imprimé avec les végétaux en juin. Après quelques points de broderie pendant les vacances, j'ai ajouté un encadrement à ma façon. Le tissu avait été coupé légèrement de travers, mais j'ai choisi de la laisser tel quel, et de le coller sur un carton. Et le tout mis dans une caisse américaine de mon cru.

Comme d'habitude, les couleurs ne sont pas d'une fidélité absolue : le jaune du cadre est un peu plus vif que sur la photo, il s'appelle citron sorbet.

lundi 25 juillet 2016

petite fantaisie d'été

Après quelques jours de vacances au bord de l'océan, avec mon morceau de feutre à broder, puis un dos récalcitrant, j'ai quand même terminé mon premier petit ouvrage de l'été.
Et je l'ai encadré ! J'ai fabriqué moi-même, personnellement, une caisse américaine ! Bon, la première fois que je l'ai accrochée, le système d'accrochage (il est vrai bricolé avec de la ficelle et du scotch) a cédé presque immédiatement, juste le temps de prendre une photo... Je n'ai plus eu qu'à ramasser les tasseaux que j'avais assemblés, poncés, peints... avec amour ! Donc direction mon magasin de bricolage préféré pour acquérir des agrafes de la bonne hauteur, afin d'éviter de transpercer le bois.
Et là ça tient : agrafes aux angles + ficelle d'accrochage agrafée.
Quelques détails  avant encadrement : 


C'était mon premier essai de caisse américaine et de cadre tout court, d'ailleurs, mais j'y ai pris goût.
En fait, je trouve le cadre un peu étriqué par rapport à la taille du feutre, peut-être que j'en referai un.
Pour l'instant j'ai une autre broderie à encadrer, celle faite sur le tissu imprimé avec les végétaux. J'en ai brodé une partie pendant les vacances.

lundi 27 juin 2016

tadaaaaa !!!

Hier, entre 2 coups de cale à poncer, de pinceau, je me suis autorisée à ouvrir mon petit paquet.
Et le résultat me plaît bien. La gamelle contenait une mixture toute noire et plutôt odorante. J'avais posé un gros galet sur mon "boudin" pour bien le maintenir sous l'eau.

dessus du boudin, avec la trace du galet.


 En fait tout ce qui était en contact direct avec l'eau (contenant, je le rappelle, un fil de fer rouillé et un peu de vinaigre) était noir.  A ce moment-là, je prie pour que tout ne soit pas noir... mais quand même un petit espoir quand je vois le dessous : il a pris un peu de la couleur jaune donnée par la gaude.
dessous du boudin, ce qui était en contact avec le fond de la gamelle
Et là il n'y a plus qu'à dérouler, à enlever les débris végétaux, et admirer :


La couleur est un peu plus grise en réalité (photo prise le soir au coucher du soleil), mais on voit bien les marques des fleurs de la gaude en jaune. Et comme j'avais superposé les tissus avec les végétaux entre les 2, j'ai 2 images en miroir. En plus une fois les bandes superposées, je les avais pliées en 2 dans la longueur : donc 4 images toujours un peu différentes, car certaines feuilles ont peu marqué, donc seulement sur une couche de tissu. Par contre on voit bien la puissance tinctoriale de la gaude qui a traversé toutes les couches en restant nette.
En s'approchant, on a partout des détails sympas :

On voit que la 1ère photo n'a pas été prise au même moment... Je pense que la réalité est quelque part entre les 2.

Alors, qu'en faire ? Personnellement, je verrais bien un peu de broderie main pour accentuer certaines formes, directement sur la toile qui est un vieux drap bien épais. Je pense sélectionner et découper des zones pour ce genre d'exercice. Les bandes entières sont beaucoup trop grandes. Cela pourrait constituer un agréable devoir de vacances, facile à emporter.
De plus comme il y a plusieurs images similaires, je peux faire des essais aussi en piqué libre ! 
C'est vraiment une expérience très intéressante, il faudra que j'y revienne.