Pages

mardi 21 mars 2017

mini journal

J'ai terminé mon premier mini journal. Il y en aura peut-être d'autres. J'ai suivi les instructions données par Linda Matthews dans son cours gratuit. Je n'ai pas forcément appris de nouvelles techniques , mais il était intéressant de suivre son processus. C'est comme dans les stages, on apprend toujours une astuce à laquelle on n'avait pas pensé.
Il n'y a que 4 pages, c'est une feuille de papier à dessin pliée en 2 : chaque page mesure 6.5 x 10 cm.
Je suis toujours un peu "obsédée" par mon voyage en Birmanie, et le thème étant "voyage", c'est tout naturellement que l'inspiration est venue. Ceci dit, ça aurait pu être un voyage plus intérieur.
les pages du milieu, fermées.
Et les voilà ouvertes. La page rose évoque les nonnes et la page jaune et ocre, les moines.
La photo de la petite fille est imprimée directement sur le tissu avec mon imprimante et collée sur une feuille de papier pour la rigidité. (sinon ça ne rentrait pas dans la poche).
Le texte de la page de droite est imprimé sur un sachet de thé (séché et vidé bien sûr...). C'est un texte de l'enseignement du Bouddha (là je crois notre guide sur parole), et je l'ai protégé par un petit rabat.
Le dos de mon mini-journal. Là, j'ai utilisé un gel transfert, à partir d'un prospectus, mais l'image reste bien pâle.

J'avais commencé par ce transfert, avant la photo imprimée, et je ne l'ai pas trouvé formidable.
Mon imprimante n'a pas d'encre à base de pigments, et par conséquent on ne peut pas imprimer directement sur le tissu ; ou du moins cela ne tient pas.
Je me suis alors rappelée que j'avais stocké quelque part un tuto pour faire un "bubble jet" maison. Je l'ai essayé et ça marche !!
Voici une autre photo que j'ai imprimée en même temps que la petite fille. Je l'ai fait tremper dans de l'eau chaude avec du liquide vaisselle, ce qui est un peu plus agressif que la lessive en général. Rien n'a bougé, et aucune couleur n'a dégorgé ! La photo était un peu pâle d'origine.

Je vous mets la recette :
2 cuillerées à soupe d'alun
2.5 cuillerées à café de cristaux de soude
1/2 cuillerée à café d'assouplissant
1 tasse d'eau chaude
Mélanger le tout dans une bassine ou un bocal, et laisser reposer un peu. Attention, prévoir un récipient beaucoup plus grand que les quantités mises, ça mousse beaucoup au début. Bien sûr chez moi, ça a débordé...
Tremper le tissu dedans, puis laisser sécher, et repasser.
Et voilà ! le tissu est prêt à être imprimé !

Lors de mes pérégrinations sur la toile, je suis tombée sur le site d'une artiste très intéressante : Deborah Wirsu
Sur son site on peut trouver toutes sortes de tutos, essentiellement sur le piqué libre, mais plutôt dans le genre broderie. J'adore ce qu'elle fait, et en plus il y une multitude de vidéos sur youtube. Je vais aussi la mettre dans ma liste de blogs.

  Et pour conclure, c'est le printemps, quand même :



jeudi 16 mars 2017

printanier !

Le temps est tellement agréable que le jardin m'appelle. Un peu de bêchage, de nettoyage des parterres, puis des semis. Je prépare les récoltes de l'été prochain ! On verra bien, mais ça ne va pas me stresser si ça ne lève pas. En attendant, les premières fleurs éclosent gentiment :
camelia 

la première tulipe : une variété à petites fleurs, d'où l'impression de grosse tige...
photinia
En attendant d'autres fleurs qui arrivent, tulipes, différentes variétés de jonquilles, voici le petit panneau fleuri dont j'avais donné de petits aperçus. Le cadeau a été offert, donc je peux le montrer !
En tout cas je me suis bien amusée avec mes tissus "reconstitués", même si c'est un peu dur à piquer à la machine. Tout a été fait en piqué libre, bien sûr...

jeudi 9 mars 2017

expo Chartres

Cette semaine, j'ai fait une petite virée à Chartres et dans sa région. Je voulais surtout voir l'expo de Dijanne Cevaal.


J'adore le travail qu'elle fait : souvent un mélange de broderies main et machine. Ses tissus teints et souvent imprimés sont magnifiques.
Il y avait aussi d'autres artistes, dont un photographe qui m'a beaucoup plu (enfin, ses photos m'ont plu...) . La majorité des photos étudiaient les reflets :
Les couleurs sont superbes, une inspiration pour un futur patch, peut-être ?
Du coup, je me suis essayée aussi aux reflets, avec mes petits moyens. Il avait beaucoup plu et la forêt était bien humide :

J'ai vu des arbres "fractionnés"... et il y a nettement moins de couleurs !

vendredi 3 mars 2017

photos

Pas grand'chose n'est sorti de mes mains ces jours-ci... alors, je mets quelques photos prises lors d'une balade le long de la Sèvre. Il faisait beau et j'y allais pour faire des essais d'appareil photo.
Camelia, dont la fleur est déjà un peu abîmée par la pluie
Que ce soit pour le patch ou pour les photos, je me retrouve toujours avec des fleurs...
Ensuite, il y avait un crocus "égaré" au milieu de la pelouse dans le jardin :
 Je n'ai pas d'objectif macro (pour l'instant) , mais j'essaie avec ce que j'ai. J'adore prendre les détails !
Dans le courant de la semaine qui vient, je vais aller voir une expo, je mettrai des photos (encore...)

mercredi 22 février 2017

avancée plus grande...

J'ai avancé sur les tissus "fabriqués" dont j'avais parlé en janvier. Je les ai utilisés dans un tableau textile que je ne peux pas montrer, car c'est un cadeau. Je ne pense pas que la personne à qui il est destiné suive mon blog, mais ne sait-on jamais...
J'en montre juste 2 détails avec les tissus reconstitués :

Je mettrai une photo de l'ensemble plus tard.
En attendant, je passe du temps à me faire un récit de mon voyage en Birmanie. J'essaie de tout reconstituer à partir des photos que j'ai prises. Pour l'instant je fais le texte, puis je rajouterai les photos, si ça ne devient pas un trop gros fichier... C'est intéressant à faire, je recherche aussi un peu de documentation sur internet, quand mes souvenirs ne sont pas assez exacts, mais c'est surtout mon ressenti que j'essaie de rendre. En regardant les photos, les anecdotes me reviennent. C'est vrai, que comme disent certains, on a l'oeil rivé derrière son appareil photo, mais sans cela, je crois que je ne pourrais me rappeler d'autant de choses.

Du coup, le travail créatif est un peu passé au second plan, mais je vais me soigner !
En attendant, je me suis inscrite à un cours gratuit sur internet avec Linda Matthews, pour fabriquer un mini journal textile. J'ai commencé à y réfléchir, je mettrai des photos.
C'est un exercice qui va peut-être m'aider pour le stage que nous organisons en avril avec Dijanne Cevaal et qui a pour thème la réalisation d'un journal créatif.

dimanche 12 février 2017

exposition art textile à la Gobinière

Jeudi matin je suis allée visiter l'exposition d'art textile de la Gobinière à Orvault.  Comme tous les ans, l'expo est magnifique ;  3 artistes exposaient : Laurence Couraud, qui (ré-)utilise la laine au moyen d'aiguilles à tricoter ou de crochet, Françoise Christien, qui travaille le feutre, et Florence Gobbé qui exposait un florilège de broderies en piqué libre.







 L'expo était très bien présentée, comme d'habitude, et j'ai trouvé que toutes les techniques me parlaient. En effet, j'ai à peu près tout essayé, (je dis bien essayé...) et du coup j'ai apprécié d'autant plus.
Cependant, j'ai toujours un  faible pour le piqué libre... malgré le fait que je trouve que le travail de Florence ressemble un peu à celui de Meredith Woolnough que je suis depuis longtemps. Ce n'est pas tout à fait la même inspiration mais la technique paraît assez semblable.

J'ai pris ces photos avec le nouvel appareil photo que je viens de m'offrir, et pour l'instant ça me plaît assez !


mercredi 8 février 2017

pendant mon absence...

Pendant que je visitais les pagodes, que j'admirais de somptueux paysages exotiques, a eu lieu une JA et l'exposition départementale de la délégation France Patchwork 44. Je n'y étais pas, donc je n'ai pas de photos... elles sont sur le blog de la délégation et celui du national.
Cependant, j'étais présente par plusieurs patchs exposés. L'un d'eux, "jardin fleuri" a obtenu un prix du public. Il y a eu 2 prix du public, l'un en traditionnel et l'autre en contemporain.
J'en avais déjà montré des détails, mais le voici en entier :
Il a été fait sur un seul morceau de tissu (un chiffon découpé de façon bizarre, mais acheté tel quel dans un carton de 10 Kg), que j'ai peint, teint, tamponné, puis appliqués divers et surtout piqué libre ! Je l'avais d'abord posé sur un tissu de fond contrasté et rectangulaire, mais une fois appliqué dessus, cela ne me plaisait plus et je l'ai à nouveau découpé et fini avec un zig-zag machine.
En plus la photo est sur la page d'entrée du site de France Patchwork ! wouaaahhh !!! 😎